Publication "Les dimensions oubliées de la gestion" co-dirigé par H.Yousfi

Dirigé par Grégor Bouville et Hèla Yousfi, cet ouvrage s'inscrit dans le prolongement des recherches pionnières de Jean-François Chanlat.

Les dimensions oubliées de la gestion.
Mélanges en l’honneur de Jean-François Chanlat

Presses de l'Université Laval
18 mai 2022
Hèla Yousfi (Université Paris Dauphine - PSL) & Grégor Bouville (iaeLyon School of Management)
 

En 1990 paraissait l’ouvrage fondateur en sciences de gestion intitulé L’individu dans l’organisation : les dimensions oubliées. Entrepris et coordonné par Jean-François Chanlat, cet ouvrage mettait en lumière des dimensions de l’être humain qui ont été dans une large mesure mises de côté par les sciences de gestion.

Depuis, Jean-François Chanlat n’a cessé de nous inviter par ses écrits et ses conférences à réfléchir à l’importance d’édifier une anthropologie de l’organisation, seule à même de nous aider à nous saisir de la complexité croissante du monde des organisations au sein duquel on vit aujourd’hui. Cet ouvrage fait le point sur les avancées récentes des recherches que Jean-François Chanlat avait amorcées il y a trente ans, rend compte des principaux débats qui portent sur les dimensions oubliées de la gestion et en décrit de nouvelles, afin d’envisager un prolongement à ses réflexions pionnières.

Les textes sont regroupés autour de quatre grands axes : les défis culturels du fonctionnement des organisations, les enjeux de traduction et de diffusion des études organisationnelles, les enjeux sociétaux que doivent affronter les organisations et, enfin, les perspectives et héritages offerts par cette exploration originale des différentes facettes du comportement organisationnel.

À propos d'Hèla Yousfi
 

Hèla Yousfi est maître de conférences habilitée à diriger des recherches (HDR) à l’Université Paris Dauphine - PSL au sein du centre de recherches Dauphine Recherches en Management. Ses travaux de recherche portent sur la dimension socioculturelle du fonctionnement des organisations.

Elle s’intéresse aussi à l’histoire du management et aux dynamiques organisationnelles des mouvements sociaux. Elle est notamment l’auteure de L’UGTT, une passion tunisienne : enquête sur les syndicalistes en révolution (2011-2014), édition Karthala/MedAli (2015) et Trade unions and Arab revolutions, the Tunisian case of UGTT, Routledge (2017).

À propos de Grégor Bouville


Grégor Bouville est professeur des universités en sciences de gestion (spécialité GRH) à l’iaelyon - Université Jean Moulin Lyon 3 et chercheur au sein du laboratoire de recherche Magellan. Auparavant, Gregor Bouville a été Maître de conférences à l’Université Paris Dauphine - PSL, où il a notamment co-dirigé l’équipe de recherche Management & Organisation (DRM).
 

Publié le 8 juin 2022