Sociologie du droit

Ects : 2

Enseignant responsable :

  • GWENAELLE MAINSANT

Volume horaire : 18

Description du contenu de l'enseignement :
La sociologie du droit étudie les relations entre le droit — entendu comme la codification plus ou moins structurée et pérenne de normes — et les sociétés qui produisent ce droit tout en étant, pour partie, régies par lui. Ces relations sont envisagées aussi bien au niveau de la production du droit (du Parlement aux tribunaux) que de ses usages, par les professionnels chargés de son élaboration et de son application (des avocats et magistrats aux agents des administrations) comme par les justiciables et les militants qui s’en saisissent. En ce sens, le droit cristallise des liens sociaux complexes entre les individus et les groupes sociaux qui contribuent à sa construction et à sa mise en œuvre.

Méthodes de l'Enseignement
Ce cours d’introduction a pour objectif de donner un aperçu accessible à tou-te-s de ce champ disciplinaire. Le cours est organisé en trois parties. La première plus théorique porte sur les rapports entre droit et normes en sociologie et s'appuie sur la lecture de textes classiques (Bronislaw Malinowski, Howard Becker, Pierre Bourdieu, Michel Foucault. La deuxième porte sur les professionnels du droit et leur travail : les magistrats et les avocats, les street-level bureaucrats et une séance sur "genre et jugement". La troisième partie porte sur les usages et les usagers ordinaires du droit : les inégalités face au droit, les usages ordinaires et militants du droit. Chaque séance est une leçon. Les étudiantes et étudiants devront lire pour préparer chaque séance un texte en français ou en anglais. Le cours allie la lecture collective de textes canoniques et d'enquêtes empiriques sur des terrains récents.

Mode de contrôle des connaissances :
Contrôle continu : compte rendu d'observations d'audience
Bibliographie, lectures recommandées
Agrikoliansky, Eric.
La Ligue Française des Droits de l’homme et du citoyen depuis 1945: Sociologie d’un engagement civique, Paris: L’Harmattan, 2002.

Bancaud, Alain.
Une exception ordinaire: la magistrature en France?: 1930-1950. Paris: Gallimard, 2002.

Bastard, Benoît, et Christian Mouhanna.
Une justice dans l’urgence. Le traitement en temps réel des affaires pénales.Paris: PUF, 2007.

Benech’ Le Roux, 2008,
Au tribunal des enfants, Presses universitaires de Rennes.

Bouagga Yasmine,
Humaniser la peine. Enquêter en maison d’arrêt, Presses Universitaires de Rennes, 2015.

Collectif Onze.
Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales.Paris: Jacob, 2013.

Contamin, Jean-Gabriel, Emmanuelle Saada, Alexis Spire, et Katia Weidenfeld.
Le recours à la justice administrative: pratiques des usagers et usages des institutions. Paris: la Documentation française, 2008.

Coutant, Isabelle.
Délit de jeunesse?: la justice face aux quartiers.Paris: la Découverte, 2005.

Dumoulin, Laurence.
L’expert dans la justice?: de la genèse d’une figure à ses usages. Paris: Economica, 2007.

Fassin, Didier,
La force de l’ordre. Une anthropologie de la police des quartiers. Paris: Seuil, 2011

Fassin, Didier,
Punir, Une passion contemporaine.Paris : Seuil, 2016.

Halluin-Mabillot, Estelle (d’). 2012.
Les épreuves de l’asile: associations et réfugiés face aux politiques du soupçon. Paris, France: Ed. de l’EHESS, 2012.

Herpin, Nicolas.
L’application de la loi?: deux poids, deux mesures. Collection Sociologie. Paris: Seuil, 1977

Israël, Liora.
Robes noires, années sombres: avocats et magistrats en résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Paris, France: Fayard, 2005.

Jaksic, Milena,
La traite des êtres humains en France. De la victime idéale à la victime coupable, Paris : éditions du CNRS, 2016.

Jobard, Fabien.
Bavures policières???: la force publique et ses usages. Paris : La Découverte, 2002.

Latour, Bruno.
La fabrique du droit?: une ethnographie du Conseil d’Etat. Paris: La Découverte, 2002.

McCann, Michael W.
Rights at work: pay equity reform and the politics of legal mobilization. Chicago, Etats-Unis: University of Chicago Press, 1994.

Roussel, Violaine.
Affaires de juges: les magistrats dans les scandales politiques en France. Paris: la Découverte, 2002.

Salle, Grégory.
La part d’ombre de l’État de droit: la question carcérale en France et en République fédérale d’Allemagne depuis 1968, Editions de l’EHESS, 2009.

Sallée, Nicolas,
Eduquer sous contrainte. Une sociologie de la justice sous contrainte, editions de l’EHESS, 2016.

Siblot, Yasmine.
Faire valoir ses droits au quotidien: les services publics dans les quartiers populaires. Paris : Presses de Science Po, 2006.

Spire, Alexis.
Etrangers à la carte. Paris: Grasset, 2005.

Terrio, Susan Jane.
Judging Mohammed: juvenile delinquency, immigration, and exclusion at the Paris Palace of Justice. Stanford, CA: Stanford University Press, 2009.

Vauchez, Antoine, Willemez Laurent,
La justice face à ses réformateurs (1980-2006), PuF, coll. Droit et justice, 2007.

Vigarello, Georges,
Histoire du viol (XVIe – XXesiècle). Paris : Seuil, 1998.

Zelizer Viviana,
The Purchase of intimacy, Princeton : Princeton University Press, 2005.