Sociologie de l’éducation

Ects : 2

Enseignant responsable :

  • SAMUEL BOURON
  • ELISE TENRET

Volume horaire : 18

Description du contenu de l'enseignement :
Le cours est organisé en 12 séances d'1,5 heures. Chaque séance propose une discussion autour d'un texte lu à l'avance.

Depuis les années soixante, l'école a subi un ensemble de bouleversements - scolarisation d'une plus grande proportion de la jeunesse, segmentation des filières, généralisation de la sélection à l'entrée des formations, internationalisation des diplômes, etc. - qui ne remettent pourtant pas fondamentalement en cause les critiques qui lui ont été faites et notamment celle de reproduire l'ordre social. Néanmoins, les multiples visages pris par l'école, "générale" ou "technique", destinés à des publics dominants socialement ou davantage populaires, publique ou privée, etc. conduisent à interroger la façon dont se construisent les inégalités sociales à l'école, des murs des ministères jusqu'aux salles de classe.

Compétence à acquérir :
Ce cours identifie, à partir de textes d'auteurs classiques et plus contemporains, les grandes problématiques qui ont façonné la sociologie de l'éducation, notamment la façon dont se construisent les inégalités scolaires et sociales, les effets de la "massification scolaire" sur les modalités de la reproduction sociale ou encore les politiques de diversité des filières des élites scolaires.
Mode de contrôle des connaissances :
Réalisation individuelle d'un dossier de 15000 signes maximum croisant, de manière problématisée, trois références (dont au moins une étudiée en cours, les deux autres seront à choisir parmi la "banque de textes").
Bibliographie, lectures recommandées
- R. Ballion, Les consommateurs d’école, Paris, Stock, 1992.
- C. Baudelot & R. Establet, L’école capitaliste en France, Paris, Maspéro, 1973.
- S. Beaud, 80% au bac... et après ? Les enfants de la démocratisation scolaire, Paris, La Découverte, 2002.
- P. Bourdieu & J.-C. Passeron, La reproduction. Eléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Minuit, 1970.
- B. Bernstein, Langage et classes sociales – Codes socio-linguistiques et contrôle social, Paris, Éditions de Minuit, 1975
- C. Delay, Les classes populaires à l'école. La rencontre ambivalente entre deux cultures à légitimité inégale, PUR, coll. « Le sens social », 2011
- J. Deauvieau, J-P. Terrail (dir.), Les sociologues, l'école et la transmission des savoirs, La Dispute, coll. « L'enjeu scolaire », 2007
- M. Duru-Bellat, Les inégalités sociales à l’école, Paris, PUF, « Education et formation », 2002.
- M. Duru-Bellat & Van Zanten, Sociologie de l’école, Paris, Armand Colin, 1992.
- B. Lahire, Tableaux de familles, Paris, Seuil/Gallimard, 1995.
- A. Léger, Enseignants du secondaire, Paris, PUF, 1983.
- P. Merle, La démocratisation de l’enseignement, Paris, La Découverte, 2002.
- M. Millet, D. Thin, Ruptures scolaires. L'école à l'épreuve de la question sociale, Paris, PUF, coll. « Le lien social », 2005
- M. Pinçon et M. Pinçon-Charlot, Dans les beaux quartiers, Paris, PUF, 1989.
- A. van Zanten, L’école de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue, Paris, PUF, 2001.