Programme trajectoires - amphitheatre connecte - 22/03/17Programme trajectoires - amphitheatre connecte - 22/03/17

Fiscalité de l’entreprise - 221 - 2ème année de Master

L'année de formation

Obligatoire

  • Contrôle et contentieux fiscal 
  • L’environnement juridique, comptable et financier de l’entreprise 
  • La fiscalité interne des entreprises 
  • La fiscalité européenne et comparée des entreprises 

Obligatoire

  • La fiscalité des groupes et des restructurations 
  • Fiscalité internationale et planification fiscale des groupes internationaux
  • L'environnement juridique et financier des restructurations 
  • Stage et préparation à la vie professionnelle

Formation année universitaire 2021 - 2022 - sous réserve de modification


Modalités pédagogiques

Le parcours représente 450 heures de cours et séminaires, réparties entre septembre et fin mars.

Les enseignements portent sur la fiscalité interne des entreprises, la fiscalité européenne et comparée des entreprises, le contrôle et le contentieux fiscal, le droit pénal fiscal, la fiscalité des groupes et des restructurations (M&A), la fiscalité internationale et la planification fiscale des groupes internationaux. Ces enseignements sont complétés par des séminaires portant sur l’environnement juridique, comptable et managérial de l’entreprise, ainsi que sur l’environnement juridique et financier des restructurations.
30% de ces enseignements sont en langue anglaise, car une parfaite maîtrise de l’anglais est indispensable pour intégrer les cabinets d’avocats anglo-saxons les plus prestigieux ou les grandes directions fiscales des sociétés internationales.

Les enseignements réservent une large part à l’illustration pratique, par la méthode de l’étude de cas. Plusieurs jeux de simulations sont au programme. Cette large part donnée à la pratique permet aux étudiants d’être directement opérationnels dès la fin de leur formation, et de réaliser leur stage de trois mois minimum dans les meilleures conditions.


Stages et projets tutorés

Le parcours consacre une large place au stage de fin d’année, qui débute au mois de mars pour une durée de 3 à 6 mois. L’objectif pour l’étudiant est d’améliorer son efficacité professionnelle : gestion du stress, confiance en soi, et gestion de son temps.

Chaque année, les étudiants intègrent des cabinets d’avocats, entreprises et institutions afin d’y acquérir une expérience professionnelle fondamentale pour la poursuite de leur projet professionnel. La rédaction d’un rapport de stage est exigée à l’issue de ce stage.