Politiques publiques et opinion - 244 - 2ème année de Master

L'année de formation

Tronc commun - Obligatoire 21 ECTS (Recherche et Professionnel)

  • Théorie des statistiques
  • Grandes enquêtes statistiques
  • Evaluation des politiques publiques
  • Politisation et dépolitisation des problèmes sociaux
  • Pratiques réflexives en méthodes qualitatives
  • Anglais pour les sciences sociales

Obligatoires Parcours Professionnel - 9 ECTS

  • Pratique des statistiques sur R
  • Atelier métiers
  • Pratique des statistiques sur SAS

Obligatoires Parcours Recherche - 9 ECTS

  • Pratique des statistiques sur R
  • Atelier mémoire et écriture en sciences sociales / Recherche
  • Pratique des statistiques sur SAS

Obligatoires - Parcours Professionnel - 18 ECTS

  • Stage et mémoire de stage

Optionnels - Parcours Professionnel - 12 ECTS

  • Evaluer les politiques culturelles
  • Expertise internationale
  • Méthodes des sondages
  • Evaluer les politiques éducatives
  • Politiques publiques et genre
  • Evaluer l’efficacité de l’Etat social

Obligatoires - Parcours Recherche - 24 ECTS

  • Mémoire de Recherche
  • UE Libre - 3 ECTS

Optionnels - Parcours Recherche - 6 ECTS

  • Evaluer les politiques culturelles
  • Expertise internationale
  • Méthodes des sondages
  • Evaluer les politiques éducatives
  • Politiques publiques et genre
  • Evaluer l’efficacité de l’Etat social

Formation année universitaire 2021 - 2022 - sous réserve de modification


Modalités pédagogiques

Le Parcours PPO du Master Politiques publiques se caractérise par un encadrement personnalisé des étudiant.es, notamment dans le cadre du travail de mémoire et des dossiers individuels ou collectifs, et des formats pédagogiques innovants, tels que la préparation de workshops et de conférences publiques, des séances d'observation ethnographique (comme à l'OCDE), des ateliers pratiques sur logiciels statistiques et la conception de dossiers au format 4 pages (INSEE), l'animation de controverses scientifiques, les mises en situation professionnelle, etc.   L'ensemble des enseignements sont assurés par des enseignant.es-chercheur.es en science politique et en sociologie de l'IRISSO, de l'Université Paris Dauphine - PSL, spécialistes dans leur domaine, ainsi que des intervenant.es extérieur.es issu.es de la haute fonction publique, de cabinets d'évaluation des politiques publiques, des collectivités locales et d'instituts de sondage renommés.
La formation représente environ 300 heures d’enseignements, réparties entre les mois de septembre et de février. Le parcours comprend deux voies de formation intégrées, une voie professionnelle et une voie recherche.

Pour laisser la place nécessaire au stage et au travail de terrain, caractéristiques du parcours, les enseignements se concentrent sur le premier semestre, et sur 4 jours (du lundi au jeudi). Ils associent enseignements fondamentaux, enseignements méthodologiques, enseignements spécialisés et un mémoire de stage ou de recherche. Les "UE Libres" sont des séminaires se déroulant au Département de Sciences sociales de l'ENS, à l'Ecole des hautes études en sciences sociales ou plus généralement au sein des établissements de PSL (à déterminer avec les responsables du M2 en début d'année).

L’étudiant.e sera amené.e à rédiger un mémoire de stage ou un mémoire de recherche, qui donnera lieu à une soutenance en juin (pour les candidat.es au contrat doctoral) ou en octobre devant des enseignant.es du parcours.


Stages et projets tutorés

L’étudiant.e devra réaliser un stage, d’une durée minimum de 4 mois, entre mars et décembre. Ce stage est obligatoire en voie professionnelle, optionnel en voie recherche.

Au cours de ce stage, l’étudiant.e sera amené.e à élaborer des enquêtes qualitatives et/ou quantitatives, conseiller des organismes nationaux ou des collectivités locales, évaluer des politiques publiques, et conduire des recherches en sciences sociales du politique.

A l’issu de son stage, l’étudiant.e devra rédiger un mémoire de stage, réflexion structurée et construite autour d’un objet de recherche en sciences sociales du politque, s’appuyant sur une expérience de stage. Ce mémoire donnera lieu à une soutenance, en juin ou en octobre, devant au moins 2 enseignant.es-chercheur.es du Master.

Intervenant.e.s professionnel.le.s et extérieur.e.s

Intervenant.e.s professionnel.le.s et extérieur.e.s

  • Gabriel André

    Directeur de l'Action sociale et de l'insertion au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle

  • Christine Bernardeau

    Consultante en ressources humaines

  • Arthur Heim

    Doctorant en sciences économiques à Paris School of Economics (PSE)

  • Clément Lacouette-Fougère

    Chef de projet au ministère de l'Action et des Comptes publics

  • Quentin Llewellyn

    Directeur clientèle à CSA, Institut d'études

  • Nathalie Mons

    Présidente du Conseil national d'évaluation du système scolaire (CNESCO)

  • Wilfried Rault

    Sociologue, chargé de recherche à l'Institut national d'études démographiques (INED)

  • Arnaud Régnier-Loilier

    Sociologue, directeur de recherche à l'Institut national d'études démographiques (INED)

  • Ben Rickey

    Consultant à l'Agence nouvelle des Solidarités actives (ANSA)

  • Mathieu Rossignol-Brunet

    Doctorant en sociologie au CERTOP, Université Toulouse Jean Jaurès

Universitaires de Dauphine-PSL

  • Pierre-Yves Baudot

    Professeur de sociologie

  • Samuel Bouron

    Maître de conférences en sociologie

  • Vincent Gayon

    Maître de conférences en science politique

  • Choukri Hmed

    Maître de conférences HDR en science politique

  • Alban Jacquemart

    Maître de conférences en science politique

  • Anne Jourdain

    Maîtresse de conférences en sociologie

  • Dominique Méda

    Professeure de sociologie, directrice de l'IRISSO

  • Marjolaine Roger

    Professeure agrégée d’anglais

  • Sabine Rozier

    Maîtresse de conférences en science politique

  • Elise Tenret

    Maîtresse de conférences en sociologie