"L'Europe face aux défis de la compliance" conférence de Monsieur Bernard Cazeneuve

Comment les pays européens et en particulier la France peuvent-ils se protégrer contre les sanctions transnationales en cas de violation des règles de compliance, par ex. dans le domaine de lutte anti-corruption? L'évolution des règles sera-t-elle une réponse suffiisante pour modifier les comportements et protéger les pays européens ainsi que leurs ressortissants?
Bernard Cazeneuve, ancien premier ministre, est intervenu sur ces différents thèmes avant d'échanger avec les étudiants de droit de Dauphine.

Conférence organisée par les étudiants du Master Droit des Affaires (214), du Certificat Compliance Anti-corruption, Vigilance et Protection des Données Personnelles et de l'Executive Master Compliance.
 

Bernard Cazeneuve, a occupé plusieurs portefeuilles ministériels à partir de 2012. Il est d’abord nommé ministre délégué aux Affaires européennes dans le gouvernement Ayrault. L'année suivante, il devient ministre délégué au Budget, à la suite de la démission de Jérôme Cahuzac, puis Ministre de l'Intérieur dans les gouvernements Valls I et II (2014-2016).
À la fin de l'année 2016, il remplace Manuel Valls, démissionnaire pour se présenter à la primaire socialiste, comme Premier ministre. Il démissionne à la suite de l'élection et rejoint comme associé le cabinet d'avocats d'affaires August Debouzy où il exerce au sein du département « contentieux, arbitrage, pénal des affaires ». Le cabinet compte parmi ses clients ArcelorMittal, Volkswagen, Microsoft, Orange, Dassault Systèmes, la SNCF et Nike.
Depuis fin 2018 Bernard Cazeneuve est également président du Club des juristes, think tank réunissant une quarantaine de personnalités du monde des affaires et du droit.