Irène Waldspurger, chercheuse au CEREMADE, reçoit la Médaille de Bronze du CNRS

Irène Waldspurger est mathématicienne et membre du CEREMADE, Unité Mixte de Recherche de l'Université Paris Dauphine-PSL et du CNRS

Irène Waldspurger, chercheuse au CEREMADE à l’Université Paris Dauphine-PSL, est lauréate de la Médaille de bronze du CNRS 2020 qui vise à récompenser les premiers travaux de chercheurs et chercheuses récemment recruté(e)s. Elle représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches de qualité exceptionnelle.

Après son M2 de mathématiques fondamentales, Irène Waldspurger a préparé une thèse en traitement du signal et apprentissage à l'École Normale Supérieure de Paris, sous la direction de Stéphane Mallat. Elle l'a soutenue en 2015 puis a séjourné un an au MIT en qualité de post-doctorante, sous la supervision de Philippe Rigollet. Elle est depuis 2017 chargée de recherche au CNRS, affectée au CEREMADE (Dauphine). Elle est également membre de l’équipe projet INRIA-CNRS Mokaplan. Irène Waldspurger travaille sur des algorithmes dont le but est de résoudre certains problèmes inverses apparaissant en imagerie.

Depuis la rentrée 2019, Irène Waldspurger est titulaire d’une Chaire Tremplin de l’Institut 3IA PRAIRIE  (PaRis Artificial Intelligence Research InstitutE).

A propos du CEREMADE (UMR Université Paris Dauphine-PSL et CNRS)

Le CEREMADE est une Unité Mixte de Recherche (Université Paris Dauphine-PSL et CNRS) en Mathématiques appliquées. Les travaux de recherche portent sur des applications des Mathématiques à des domaines de l’activité scientifique aussi divers que l’Économie, la Finance, le Traitement des images et du signal, l’Analyse des données et la Théorie de la classification, la Physique mathématique, la Mécanique, l’Épidémiologie et l’Astronomie. Le but principal est l’analyse mathématique de ces problèmes, et aussi le calcul numérique et l’aide à l’implémentation pratique dans le cadre des interactions avec le monde industriel et économique.

A propos de PRAIRIE

Prairie Institute (PaRis AI Research InstitutE) est l'un des quatre instituts français d'intelligence artificielle, créés dans le cadre de l'initiative nationale française sur l'IA annoncée par le président Emmanuel Macron le 29 mai 2018. Ce projet 3IA est porté par PSL, en lien avec Dauphine et l’ENS.