L’enquête européenne SHARE au cœur de la recherche sur l'impact du COVID-19

Depuis 2012, l’équipe LEGOS du Laboratoire d’Économie de Dauphine (LEDa) gère le volet français de l'enquête SHARE et la collecte des fonds

 

Une enquête enrichie et adaptée aux circonstances

La collecte des données de la 8ème vague de l’enquête européenne SHARE, dédiée aux problèmes économiques et sociaux liés au vieillissement de la population, était en cours sur le terrain en France et dans les autres pays européens lorsque l’épidémie de COVID-19 s’est déclarée.

A cette date, plus des 70% des entretiens avaient pu être réalisés. Pour des raisons sanitaires évidentes la collecte des entretiens en face à face a été suspendue mi-mars pour l’ensemble des pays participant à l’enquête.

Le management board de l’enquête, dont Florence Jusot et Anne Laferrère font partie, a décidé d’enrichir la 8ème vague de l’enquête SHARE par un questionnaire spécifique relatif au contexte du COVID-19, soumis par téléphone à l’ensemble des répondants habituels de l’enquête SHARE.

Cette enquête complémentaire se tiendra pendant les mois de juin et juillet, avec comme objectif la réalisation de 2 500 entretiens individuels auprès de répondants de plus de 50 ans en France. Les données collectées permettront d'analyser comment les personnes ont fait face à l'impact sanitaire, social et économique de COVID-19, en particulier les personnes âgées, dépendantes ou à risque de forme grave. L’Université Paris Dauphine-PSL a développé la partie du questionnaire visant à mesurer le suivi des patients présentant des symptômes COVID-19 ainsi que des autres patients présentant des maladies chroniques et nécessitant un suivi mais également les personnes âgées dépendantes nécessitant une aide pour les activités quotidiennes.

L'intégration de SHARE dans un réseau d'enquêtes harmonisées sur le vieillissement permettra de comparer, à l'échelle européenne, la manière dont les systèmes de santé et les systèmes sociaux ont réagi à la pandémie et les leçons à en tirer pour l'avenir. De plus, l'utilisation des données des vagues précédentes permettra, par exemple, de comparer l'impact socio-économique de cette crise avec les difficultés antérieures, par exemple la crise économique de 2008.

Des travaux en cours sur la vulnérabilité au COVID-19

Les données de la partie française de la vague 7 de l’enquête SHARE, conduite en 2017 par l’équipe LEGOS du Laboratoire d’Économie de Dauphine ont également été mobilisées pour estimer la population à risque de développer des formes graves de COVID-19, c’est-à-dire de risque accrue de décès ou d’hospitalisation, parmi les 50 ans et plus dans le cadre des travaux du Collège des Économistes de la Santé sur le COVID-19 : « Quelles sont les populations fragiles à risque de formes graves de Covid-19 et en emploi ? ». Cette note s’inscrit dans le dossier thématique Covid-19 : confinement et stratégies de sortie de confinement 

L’équipe SHARE-France a également initié une analyse approfondie des risques de vulnérabilité économique et relationnelle subis par les personnes âgées vulnérables au COVID-19 et majorés par les mesures de confinement instaurées.

A propos du Collège des économistes de la santé
Le Collège des économistes de la santé œuvre en tant qu'intermédiaire entre chercheurs, décideurs publics et privés, personnalités politiques en organisant conférences, publications, formations et veilles d’actualités avec son site.
Florence Jusot, professeur d’économie à Dauphine en est la Vice-présidente chargée des relations scientifiques et internationales

A propos de l’enquête Share
Une enquête dédiée aux problèmes économiques et sociaux liés au vieillissement de la population
L’enquête européenne SHARE (Survey on Health, Ageing and Retirement in Europe) est une enquête longitudinale, multidisciplinaire et internationale concernant plus de 80 000 européens âgés de 50 ans et plus. L’enquête est réalisée tous les deux ans depuis 2004 et se déroule désormais dans vingt-sept pays européens. Elle a pour objectif d’analyser les problèmes économiques et sociaux liés au vieillissement de la population en Europe et s’articule autour de plusieurs grandes thématiques : santé (physique, mentale, dépendance…), économie (emploi/retraite, revenus, consommation, épargne…), activités et relations sociales, logement, etc.

Elle est utilisée par les chercheurs en médecine, santé publique, épidémiologie, psychologie, sociologie, démographie, économie et statistique, et permet des comparaisons internationales. Les données des sept premières vagues d'enquête sont accessibles en ligne.

Depuis 2012, l’équipe LEGOS du Laboratoire d’Économie de Dauphine (LEDA) de l’Université Paris Dauphine-PSL gère le volet français de l'enquête SHARE et collecte les fonds nécessaires à sa réalisation.

Pour en savoir plus, consultez le site web de l’enquête SHARE