Revue de presse juillet 2021

Découvrez la revue de presse de Dauphine-PSL du mois de juillet 2021

Université Paris Dauphine - PSL

L'exposition « Renaissances » ouvrira ses portes à la Cité des sciences et de l'industrie, le 6 juillet. Organisée en partenariat avec l’Université Paris Dauphine-PSL, elle souhaite confronter le visiteur aux différentes possibilités qui s’offriront à lui dans le futur. La Cité des sciences et de l'industrie présentera, dans trois récits à mi-chemin entre réalité et fiction, le monde de demain, dans lequel nous serons soumis à la nécessité de faire des choix pour survivre. (L’Eléphant, 07/2021)  

Easiware dévoile, en partenariat avec l’Université Paris Dauphine-PSL et l’Association pour le Management de la Réclamation Client (AMARC), les résultats de son Baromètre 2021 des KPIs de la Relation Client. Parmi les conséquences les plus importantes de la crise sur la gestion de la relation client, le baromètre révèle une augmentation globale du nombre de demandes pour 44 % des répondants, et la généralisation du télétravail pour 78 %. 95 % et 93 % des entreprises interrogées déclarent répondre respectivement par email et par téléphone, ce qui les place en tête de liste des canaux de relation client en 2021. Par ailleurs, 73 % d’entre elles ont compris qu’il était nécessaire de mesurer la satisfaction de leurs clients après un contact. Cette année encore, le Net Promoter Score (NPS) est l’indicateur de satisfaction le plus utilisé, suivi par le CSAT et le CES. Enfin, 30 % ont décidé de suivre de nouveaux KPIs ou ont réalisé des reportings plus poussés pour améliorer le pilotage de l’activité de leur entreprise. (itchannel.info, 02/07/2021)

 

Pour la quatrième année consécutive, le Master Affaires internationales et développement, parcours supply chain internationale de Dauphine-PSL, arrive en tête des meilleurs masters, MS et MBA en logistique en France de l’Eduniversal Ranking. Créé en 2000, il s’est très vite fait une place d’honneur dans le paysage des formations supérieures sur ce secteur. En 2020-2021, l’équipe du master a reçu 208 dossiers pour le parcours en formation initiale, soit près de sept fois plus que le nombre de places ouvertes. « Nous avons auditionné 65 personnes et en avons retenu 35 », indique le fondateur et responsable du programme, Régis Bourdonnais, qui constate, depuis deux ans, une forte poussée de la demande du côté des profils ingénieurs. A Paris-Dauphine, les enseignements théoriques représentent environ 30 % des contenus du master. Emmanuel Giraud, professeur vacataire au sein du Master supply chain internationale de Dauphine, intervient sur les thématiques e-commerce. (Supply Chain Magazine, Muriel Jaouën, 07-08/2021)

L’Université Paris-Dauphine-PSL permet aux professionnels de se former à la Data Science avec l’Executive Master (EM) Intelligence Artificielle et science des données. Cette formation offre l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences tout en poursuivant son activité. Un sondage mené auprès d’anciens étudiants souligne que l’impact positif sur leurs carrières a été immédiat. Ils affirment que cette formation leur a permis d’accroître leur performance individuelle et recommandent ce cursus à 88 %. En outre, ils sont particulièrement satisfaits par la reconnaissance de Dauphine-PSL sur le marché du travail, par les relations au sein de la promotion, et par la diversité du profil des étudiants. Kodjo Klouvi, alumni de la formation Dauphine-PSL EM IA et science des données, précise dans une interview que cet EM est adossé au laboratoire de recherche LAMSADE de l’Université Paris-Dauphine-PSL, « ce qui est en soi un gage de sérieux et de qualité ». « Les intervenants professionnels sont de très bonne qualité », insiste-t-il. (www.lebigdata.fr, Bastien L, 09/07/2021)

L’Executive Mastère Spécialisé Management stratégique de l’information et des technologies est une formation délivrée par Mines Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL. Originale et très complète, elle s’adresse aux cadres décidés à enrichir leur expertise et à accélérer leur succès professionnel en saisissant mieux les opportunités du numérique. L’objectif de cette formation diplômante au même titre qu’un MBA est d’aider ces cadres à optimiser leur performance opérationnelle et à répondre aux nouveaux enjeux stratégiques, comme l’adaptation des processus et la réinvention des modèles d’affaires. Son contenu, conçu avec le soutien du CIGREF et le centre de formation AFAI, a été élaboré à partir des meilleures pratiques identifiées par des organisations qui font autorité dans le domaine. D’une durée d’environ un an, le programme se scinde en deux modules pouvant être suivis indépendamment, chacun étant sanctionné par un Executive Certificate. Les participants sont soutenus par des experts et un accompagnement de carrière personnalisé est prévu pour ceux qui le souhaitent. (www.itforbusiness.fr, 13/07/2021)

Enseignants et experts de Dauphine-PSL

Valérie Guillard, directrice de Dauphine Recherches en management (DRM) à l'Université Paris Dauphine-PSL, démontre, dans une tribune, que s'installer en zone rurale n'est pas un geste naturellement « vert », malgré le souhait de nombreux Français. « Tout dépend du mode de vie adopté. Choisir de vivre en pleine nature, loin de tout, dans une grande maison, peut contribuer en réalité à augmenter son empreinte carbone », explique-t-elle. « En moyenne, un salarié émet deux fois plus de gaz à effet de serre pour aller chaque jour au travail lorsqu'il vit à la campagne que lorsqu'il vit en ville », précise la chercheuse. « La consommation verte est aussi plus difficile (…) On est loin de l'idée traditionnelle d'une ruralité idyllique, saine, non polluée », souligne-t-elle. « De multiples initiatives locales pourraient cependant changer la donne et rendre ce désir de campagne plus compatible avec un développement responsable », ajoute Valérie Guillard. Le Prix de l'innovation rurale, attribué le 5 mai par l'Université Paris Dauphine-PSL, a en effet montré la vitalité et l'inventivité de beaucoup de territoires, poursuit-elle. (www.lemonde.fr, Valérie Guillard, 03/07/2021)

Afin d’avoir une vision complète de la consommation des ménages sénégalais et de réexaminer les inégalités, les économistes d'Inrae et de l'Université Paris Dauphine-PSL, en partenariat avec l'Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie de Sénégal, ont collecté, grâce à l'enquête « Pauvreté et structure familiale », les informations de consommation et de ressources de 18 000 individus de près de 2000 ménages. Publiés dans le numéro de mai de la revue World Bank Economics, les résultats montrent que les inégalités au sein des ménages représenteraient 14 % des inégalités au Sénégal. Toutefois, 13,4 % des personnes pauvres ne seraient pas repérées comme telles dans les enquêtes nationales, car elles appartiennent à des ménages vivant au-dessus du seuil de pauvreté. Cela signifie que les politiques publiques visant à aider les personnes pauvres manquent une partie de leur cible. (www.inrae.fr, 05/07/2021)

Avec « Un shot d’éco », Anne-Laure Delatte, chercheuse au CNRS et au laboratoire d’économie de l’Université Paris Dauphine-PSL, lance, sur un rythme bimensuel, une chronique économique dans un format podcast condensé et original, publiée dans les pages Idées de Libération. Une dizaine d’épisodes est déjà disponible sur le site de Paris-Dauphine et sur les plateformes de streaming. Sur un ton pédagogue, la chercheuse rend accessible des grandes thématiques économiques actuelles et éveille les esprits.(Libération, 08/07/2021)

 

L’économie de plateforme placerait le travailleur dans une situation hydride, entre flexibilité et dépendance économique, en externalisant l’emploi. Elle menacerait les entreprises, ainsi que les emplois traditionnels en réinventant les contours comme le contenu du travail. Par ailleurs, Martine Berthet, du Groupe Les Républicains – Savoie, a présidé une mission d’information et a procédé à des auditions publiques afin de mieux cerner les enjeux de cette mutation. Plusieurs acteurs, dont Sarah Abdelnour, maîtresse de conférences en sociologie à Paris-Dauphine, et Dominique Méda, professeure de sociologie dans la même université, ont souligné le 8 juillet la tendance de l’économie de plateforme à attirer dans l’économie formelle des travailleurs éloignés de l’emploi, tout en accentuant leur précarité. Les plateformes feraient ressurgir une « société de serviteurs » renvoyant à une nouvelle forme de domesticité. (www.presseagence.fr, Floriane, 13/07/2021)

Etudiants et alumni de Dauphine-PSL

Philippe Amestoy est nommé directeur délégué des réseaux bancaires internationaux, région Afrique, bassin méditerranéen et outre-mer (AFMO) de Société Générale. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'Université Paris-Dauphine, il était, depuis juin 2019, directeur du réseau de la banque de détail de cette établissement bancaire en France. (Correspondance Economique, 01/07/2021)   

Comme chaque année, Forbes France a élu 40 femmes remarquables dont les domaines de compétences sont très variés. Parmi elles figurent Marie Ekeland et Sandrina Martins. Diplômée de l’Université Paris Dauphine-PSL, Sandrina Martins est directrice générale du Carreau du Temple tandis que Marie Ekeland est, quant à elle, présidente du conseil national du numérique. Cette dernière a effectué des études de mathématiques et informatique àl'Université Paris Dauphine-PSL.(Forbes, Eté 2021)

Timothée Bouteloup devient directeur de l'assurance inclusive de Wakam. Diplômé en Affaires internationales de l'Université Paris Dauphine-PSL et de l'Institut Supérieur de Gestion, il est également directeur de cabinet du président-directeur général de cette société depuis février 2020. (Correspondance Economique, 05/07/2021)

Nicolas Marut est le nouveau directeur adjoint de la rédaction de BFM TV. Diplômé de l'Institut Pratique du Journalisme (IPJ), il était précédemment rédacteur en chef journée de cette chaîne de télévision.(Correspondance de la Presse, 05/07/2021)

Jérôme Bazin est le nouveau rédacteur en chef adjoint du « 19/20 week-end » sur France 3. Diplômé en journalisme presse écrite et télévision de l'Institut Pratique du Journalisme (IPJ), il est chef adjoint du service économie et social de la rédaction nationale de France Télévisions depuis 2016. (Correspondance de la Presse, 06/07/2021)

Séduite par l'ambition, l'audace et l'hypercroissance de ManoMano, Katia Hersard a rejoint cette start-up française en juin dernier en tant que « chief growth » et « marketing officer ». Cette diplômée de Dauphine-PSL a auparavant travaillé chez Club Med et Fnac-Darty. (www.lesechos.fr, Charlie Perreau, 06/07/2021) 

 

Jacques-Olivier Gourdon est le nouveau directeur général adjoint de LaSalle France. Diplômé de l'IESEG School of Management et de l'Université Paris Dauphine-PSL, il a intégré, en 2014, le pôle investissement de LaSalle France où il a occupé plusieurs fonctions, notamment celui d’investment & special projects director. (Le Flash M2, 12/07/2021)

Philippe Sciorella rejoint Adviso Partners en tant que directeur. Ce diplômé de Dauphine-PSL était précédemment associate director chez DC Advisory. (Private Equity Newsletter, 12/07/2021)

Chantal Genermont devient vice-présidente chargée du secteur public pour Salesforce en France. Titulaire d’un MBA et d’un Master en fiscalité des entreprises de Dauphine ainsi que d’une Maîtrise de droit des affaires, elle est membre des Barreaux de Paris et de New York. (Les Echos, 12/07/2021)

Le groupe Stellantis nomme Uwe Hochgeschurtz en tant que directeur général de la marque Opel. L’actuel DG de Renault pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse a été formé à l’administration des affaires à Wuppertal et Cologne, Birmingham et Dauphine-PSL. (L’Argus Pro, Franck Boittiaux, 13/07/2021)

Plusieurs personnalités du monde économique ont été nommées officier dans le cadre de la promotion du 14 Juillet dans l’Ordre national de la Légion d’honneur. Parmi ces acteurs figure Chenva Tieu, président de la Chaire « Management et Diversité » de l’Université Paris Dauphine-PSL. (Correspondance Economique, 15/07/2021)

Yann de Nanteuil est nommé directeur général délégué du Crédit du Nord. Titulaire d’un Master de gestion de l’Université Paris Dauphine-PSL, il était, depuis fin 2017, directeur délégué de la région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer du groupe Société Générale. (RB Revue Banque, Virginie Baillard, 07-08/2021)

 

Muriel Leclercq est la nouvelle directrice de la stratégie et de la transformation de la BRED-Banque Populaire. Titulaire d’un Master en finance de l’Université Paris Dauphine-PSL, elle était, depuis 2020, chief operating officer de la banque de grande clientèle de Natixis pour la zone EMEA. (Option Finance, 19/07/2021)  

Le Big four annonce une série de promotions au rang d’associé, en France et au Maghreb. Trois d’entre elles concernent les activités transactions dont celles de Julien Honorat, titulaire d’un Master corporate finance de Dauphine-PSL(Les Echos Capital Finance, 19/07/2021)  

Caroline Charbonneau rejoint Deutsche Bank en tant que director - FX Risk Management Solutions. Titulaire d’un Master en finance de marché (DESS 203) de Dauphine-PSL, elle a dirigé l’équipe de ventes FX (marché des changes) en France depuis 2007. (Les Echos, 20/07/2021)  

Inès de Dinechin, titulaire d’une Maîtrise en gestion de l’Université Paris Dauphine-PSL, a été nommée présidente du conseil de surveillance de Scope Group. Elle fut vice-présidente de l’Association Française de la Gestion financière en 2019. (Dow Jones, 21/07/2021) 

François Leprince devient président du directoire de la filiale CFCAL-Banque. Titulaire d'un DESS d'actuariat de l'EURIA à Brest et d'un Executive MBA du Centre des Hautes études d'assurances (CHEA) de l'Université Paris Dauphine-PSL, il était responsable du département Ingénierie et Communication financière du groupe Crédit Mutuel Arkéa depuis 2018. (Correspondance Economique, 22/07/2021)  

Louisa Roussel, collaboratrice parlementaire, va prendre les fonctions de responsable des affaires publiques France de l’association France Digitale. Titulaire d’un Master 2 en affaires publiques, sciences politiques et gouvernement de l’Université Paris Dauphine-PSL, elle fut attachée parlementaire au Canada en 2012-2013, avant d’être consultante stagiaire, puis consultante en affaires publiques et communication institutionnelle chez Boury, Talion et Associés jusqu’en septembre 2015. (Bulletin Quotidien, 22/07/2021) 

Publié le 22 juillet 2021