Dauphine entend prendre part à l’effort de solidarité et assurer sa mission de service public en promouvant les valeurs républicaines d’accueil, d’intégration et de diffusion des savoirs.


Depuis 2018, un partenariat est engagé avec les pouvoirs publics et les associations au travers de deux programmes en faveur des réfugiés.


Programme Tremplin en faveur des réfugiés


L’université s’est lancée en 2018 dans la formation et l’intégration socio-professionnelle des réfugiés en partenariat avec l’association Wintegreat et avec le soutien de l'AUF et de Bienvenue en France. Ce programme bénéficie à quelques 25 à 30 réfugiés par an et comporte un volet formation et un accompagnement structuré afin de donner aux participants les moyens d’une reprise d’un parcours professionnel ou universitaire dans les meilleures conditions.

  • La formation comporte une mise à niveau en langues avec des cours intensifs de français langue étrangère et des cours de perfectionnement d’anglais. Elle vise également la création de repères dans un nouveau pays avec des cours donnant des premiers repères culturels, politiques, administratifs et sociaux.

  • L’accompagnement repose sur un triple soutien personnalisé de chaque participant. Un coaching réalisé par des étudiants dauphinois formés par des professionnels donne aux participants des outils indispensables pour leur parcours en France. La mise en relation avec un mentor, un alumni dauphinois par exemple, permet de créer des liens avec le monde du travail selon le projet du participant. La rencontre avec un « buddy », étudiant ou personnel dauphinois, contribue de recréer du lien social de manière concrète.

L’ambition du programme est d’être un projet collectif de l’Université s’appuyant sur tous. Il mobilise tous les ans plus d’une centaine de personnes, étudiants, personnel enseignant, administratifs, alumni, et professionnels.

Programme Dauphine Tremplin


Programme Pause - Programme national d’aide à l’accueil en urgence des scientifiques en exil


Dauphine se mobilise depuis 2018 en faveur des scientifiques en exil en situation d’urgence en participant au programme national PAUSE lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation et le ministère des Affaires étrangères.

L’université accueille pour une durée de 2 ans une chercheuse turque en économie des médias menacée dans son pays. Elle soutient également une doctorante turque qui achève une thèse de géographie et qui devrait rejoindre Dauphine en 2020.


Objectifs


Poursuivre notre engagement à l’égard des réfugiés :

  • en proposant un Diplôme d’Université Passerelle à la rentrée 2020

  • en renouvelant notre implication dans le programme Pause