Journée internationale des réfugiés : l’université se mobilise

L’Université Paris Dauphine-PSL poursuit son engagement en faveur des réfugiés, notamment pour les étudiants et chercheurs Ukrainiens.

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés (World Refugee Day), l’Université Paris Dauphine - PSL réaffirme sa mobilisation constante en leur faveur, reflétant sa stratégie de responsabilité sociale dynamique. L’université est engagée depuis plusieurs années au travers de deux programmes :

Le diplôme universitaire « Passerelle - Étudiant(e)s en exil »

Depuis 2018, l’université se mobilise dans la formation et l’intégration socioprofessionnelle des réfugiés. Cet engagement s’est renforcé en 2020 avec l’ouverture d’un nouveau diplôme d’université, le DU « Passerelle - Étudiant(e)s en exil », qui propose entre autres une formation de remise à niveau en français.

Ce programme est mené avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie, de l’appel à projets Bienvenue en France et de la BNP. En avril 2022, la deuxième promotion, composée de 14 étudiants réfugiés venant du Bangladesh, du Soudan, de Syrie, d’Afghanistan et du Yémen, a reçu son diplôme des mains du Président de l’Université Paris Dauphine - PSL, El Mouhoub Mouhoud.  
La promotion 2022 est aussi lauréate du concours « Décalé, à vous de jouer ! » décerné par le Ministère de la Culture pour leur projet « À tous les exilés, les décalés, les mélancoliques ».

Le programme PAUSE, le Programme national d’aide à l’accueil en urgence des scientifiques en exil

L’Université Paris Dauphine - PSL soutient aussi les scientifiques en exil en situation d’urgence, en participant au programme national PAUSE lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation et le ministère des Affaires étrangères. L’université a notamment récemment accueilli des chercheurs et doctorants turques. 

Face à l’urgence créée par la guerre en Ukraine, l’Université Paris Dauphine - PSL met en place plusieurs initiatives en faveur des étudiants et chercheurs ukrainiens, à travers :

  • L’ouverture d’un second Diplôme universitaire Passerelle (niveau débutant en français) à la rentrée 2022-2023, en complément de celui déjà existant ; 

  • L’accueil de chercheurs et enseignants-chercheurs dans le cadre du programme PAUSE déjà en place, avec un co-financement de PSL ; 

  • L’inscription d’une vingtaine d’étudiants dans les différentes formations de l’université, de la licence au doctorat, en collaboration avec l’Ukrainian Global University dont l’Université Paris Dauphine - PSL est partenaire ;

  • La réservation et le financement d’une dizaine de logements dans une résidence étudiante.

Ces initiatives sont rendues possible par la création d’un fonds d’urgence de 50 000 euros constitué avec PSL, qui sera ensuite pérennisé par la contribution de chaque établissement, jusqu’à un montant de 200 000 euros pour l’Université Paris Dauphine - PSL.

Les étudiants de l’université se sont aussi fortement mobilisés. Ainsi, l’UNEF Dauphine, conjointement avec les associations étudiantes Fleur de Bitume Dauphine, Dau’Amnesty et Dauphine Ensemble, ont lancé une collecte solidaire pour venir en aide aux réfugiés Ukrainiens.

Par ailleurs, plusieurs conférences dont celle organisée par l’association étudiante Dauphine Stratégie Défense ont invité les dauphinois à mieux comprendre les enjeux du conflit.
 

Pour le Vice-président Responsabilité Sociale de l’Université Paris Dauphine-PSL, Arnaud Mias :
« La solidarité internationale est au cœur de la responsabilité sociale de notre université. Elle guide notre action en direction des réfugiés, à travers la participation active à deux programmes nationaux : le programme Pause en direction des scientifiques en exil et le diplôme d’université Passerelle pour accompagner des étudiants réfugiés dans la reprise d’études en France.
Le conflit en Ukraine nous a conduit à réaffirmer et à renforcer ces engagements de notre université, avec l’ouverture d’un second diplôme universitaire Passerelle pour des étudiants en exil sans aucune connaissance du français. »

Pour le Président de l’Université Paris Dauphine-PSL, El Mouhoub Mouhoud :
« Le soutien apporté aux étudiants et chercheurs ukrainiens par notre université illustre ce qui, pour nous, est essentiel : la mission fondamentale de notre université de porter la recherche et la formation initiales et professionnelles au plus haut niveau s’accompagne d’un engagement social constant.
La dynamique RSU est au cœur de notre stratégie. Toutes les parties prenantes de l’université se sont mobilisées – et je salue tout particulièrement la collecte solidaire de nos étudiants. Par ailleurs, j’ai eu le plaisir de remettre leur diplôme il y a quelques semaines à la 2e promotion du diplôme universitaire Passerelle Étudiant(e)s en exil - et leur souhaite beaucoup de succès pour l’avenir ».